MES SYMPTÔMES
MENSTRUELS
ET DE SPM

Un jour, vous vous sentez bien, et le lendemain, vous ne vous sentez plus bien dans votre peau. Vous avez des ballonnements et ressentez toutes sortes de symptômes à l’approche de cette période du mois.

Vous n’êtes pas seule. Ces symptômes font partie de ce que l’on appelle le syndrome prémenstruel, ou SPM. Environ 90 % des femmes en âge de procréer en souffrent. Dans le cadre d’une étude menée au Canada, 99 % des femmes ont présenté des symptômes avant leurs règles.

Qu’est-ce que le SPM?

Le syndrome prémenstruel (SPM) est un trouble courant que les personnes ayant un utérus ressentent généralement dans les jours précédant leurs règles. Il serait le résultat de changements dans les niveaux d’hormones sexuelles et de sérotonine au début des menstruations, bien que sa cause précise soit inconnue. Le SPM peut entraîner des symptômes à la fois physiques et émotionnels, notamment des fringales, des ballonnements, des vertiges, des maux de tête, une enflure des extrémités, de l’irritabilité et de la fatigue. Dans certains cas, ces symptômes peuvent être si intenses qu’ils entravent les activités quotidiennes de la personne.

Les symptômes peuvent commencer une à deux semaines avant le début des règles. Ces symptômes disparaissent généralement une fois que les règles commencent. Pour certaines, certains symptômes du syndrome prémenstruel, comme les crampes douloureuses, peuvent durer pendant les premiers jours de leurs règles.

QUELLE EST LA FRÉQUENCE DES SPM ET DES SYMPTÔMES MENSTRUELS?

pink text that reads "more than 90% of women experience PMS symptoms"
yellow text that reads "PMS symptoms are most common for women in their 30's"
pink text that reads"3 out of 4 women are affected by period pain"

Quels sont les facteurs de risque du SPM?

Bien que la cause du SPM ne soit pas claire, plusieurs facteurs peuvent exercer une influence. Les facteurs de risque du SPM comprennent :

  • l’âge

  • le stress

  • un indice de masse corporelle (IMC) élevé

  • le tabagisme


Sentez-vous de nouveau bien dans votre peau

Midol® est là pour vous puissiez de nouveau vous sentir bien dans votre peau. Obtenez d’autres conseils pour vous aider à vous sentir mieux.

Sources

1. Gao, M., et al. (2022). Global and regional prevalence and burden for premenstrual syndrome and premenstrual dysphoric disorder: A study protocol for systematic review and meta-analysis. Medicine. 101(1): e28528.

2. Dennerstein, L., et al. (2011). Global study of women’s experiences of premenstrual symptoms and their effects on daily life. Menopause Int. 17(3): 88–95.

3. Armour, M., et al. (2019). The Prevalence and Academic Impact of Dysmenorrhea in 21,573 Young Women: A Systematic Review and Meta-Analysis. J Womens Health. 28(8): 1161–1171.

Références supplémentaires :

Bertone-Johnson, E. R., et al. (2008). Cigarette smoking and the development of premenstrual syndrome. Am J Epidemiol. 168(8) : 938-945.

Deuster, P. A., et al. (1999). Biological, social, and behavioral factors associated with premenstrual syndrome. Arch Fam Med. 8(2): 122–128.

Jarosz, A. C., et al. (2017). Hormonal contraceptive use and prevalence of premenstrual symptoms in a multiethnic Canadian population. BMC Womens Health. 17(1): 87.

Masho, S. W., et al. (2005). Obesity as a risk factor for premenstrual syndrome. J Psychosom Obstet Gynaecol. 26(1): 33–39.